Les Races disponibles
à l'Inscription


Kobold


image de la race Kobold
Source Image


Taille moyenne : 70 cm à 110 cm
Poids moyen : 25 à 40 kg
Catégorie de taille : P (Petite)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les kobolds sont des créatures humanoïdes ovipares de petite taille. Leur peau est recouverte d’écailles dont la couleur varie du brun-roux très sombre au noir rouillé, tandis que deux petites cornes ornent leur front, dont la couleur tire sur le blanc cassé. Ils vivent préférablement dans des cavernes et forêts, sont à l’aise dans l’obscurité et ont une détestation naturelle pour la lumière du jour. Leur taille avoisine un mètre; ce sont, compte tenu de leur petite taille, des êtres relativement robustes. Les kobolds se reproduisent dans des lieux retirés, vivent souvent en groupe et ont une méfiance instinctive pour les créatures taillées à leur mesure telles que les fayries, gnomes ou Kenders. Les œufs éclosent deux mois après la ponte et les petits Kobolds sont rapidement en mesure de marcher, et atteignent leur taille adulte dès leurs trois ans. Avec l’âge, leurs écailles s’épaississent et deviennent plus résistantes, tandis que leurs cornes sont de la même manière plus développées, ce qui permet d’évaluer assez aisément leur âge.

MODE DE VIE

Haïssant la lumière du jour ils vivent préférablement dans des grottes ou lieux obscurs. D’un naturel méfiant, ils ont pris l’habitude de survivre sans l’aide des autres races ; certains toutefois surent s’adapter à la vie en communauté, en cherchant plus volontiers la compagnie de leurs cousins écailleux. Agiles et discrets ce sont de bons roublards et des spécialistes reconnus de la confection de pièges divers tandis que leurs sens aiguisés les rendent habiles à la traque. Ils fuiront toutefois toute confrontation hasardeuse, et préféreront surprendre à plusieurs un ennemi isolé plutôt que de risquer leur peau écailleuse. Volontiers agressifs et carnivores, leurs dents acérées leur permettent de déchirer aisément les chairs pour s’en repaître.

Dans l'herbe noire
Les Kobolds vont.
Le vent profond
Pleure, on veut croire.


Anonyme



Haut de Liste



Gobelin


image de la race Gobelin
Source Image


Taille moyenne : 1m à 1,35 m
Poids moyen : 35 à 60 kg
Catégorie de taille : P (Petite)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les gobelins sont de petites créatures humanoïdes d'environ 1,20 mètre. Ils ont une peau dont la couleur varie du jaune au vert en restant toujours dans les teintes ternes et fades, et quant à leurs prunelles, elles peuvent prendre des teintes rouges vifs jusqu'au jaune citron selon les individus. Leur faciès est atypique : un nez proéminent et pointu, un visage émacié avec de petites dents acérées ; au premier abord le gobelin n’est pas une créature faite pour plaire. Néanmoins, leurs muscles fins et noueux en font des adversaires redoutables. Leur peau rugueuse tend à s’épaissir avec le temps, tandis que leur ossature se renforce, si bien qu'un vieux Gobelin adulte et aguerri peut triompher de créatures bien plus grandes que lui. Endurants à la maladie, ils se remettent des pires blessures avec une célérité confondante.

MODE DE VIE

Ils vivent dans des cavernes sous terre mais ne détestent pas la lumière du jour pour autant. Malgré leur petite taille, leur solide constitution en fait de bon guerriers, endurants à la fatigue et téméraires dans l’action. Rusés et sournois, ils dissimulent leurs desseins et ne dédaignent pas quelque action mesquine ou mauvaise. Les gobelins sont en effet très joueurs, et semblent en règle générale prendre un certain plaisir à voir souffrir autrui. Pourtant, certains font le choix de s’intégrer pleinement à un groupe de survivants et ils semblent qu’ils aient un certain sens de l’amitié, pour peu qu’un tel leur soit sympathique. Les gobelins ont une sexualité assez libre, curieux de tout, aucune race n’est assez laide pour les rebuter. Heureusement les unions contre-nature ne donnent pas de progéniture. La femelle gobelin après une gestation de quatre mois met au monde des portées de un à trois rejetons, et ceux-ci parviendront à leur taille adulte au bout d’une petite dizaine d’années; ils ont une espérance de vie d’une soixantaine d’année. On comprend qu’ils aient pu aisément survivre malgré la menace constante due aux légions argohynes.

Méfious des goublins, méfious des goublins
qui rôdent l'sai dans les q'mins


Chanson gobelin



Haut de Liste



Minotaure


image de la race Minotaure
Source Image

Taille moyenne : 2m25 à 2m70
Poids moyen : 110 à 450 kg
Catégorie de taille : G (Grande taille)
Vision : diurne renforcé
Arme naturelle : frappe puissante (1D3)

DESCRIPTION

Les Minotaures sont de très grands humanoïdes, mesurant normalement entre 2m25 et 2m70. Ils ont non seulement la tête et les cornes d'un taureau ou d’un buffle, dont la taille et l’épaisseur varient proportionnellement à leur âge, mais ils ont aussi leur épaisse fourrure, des jambes de bête et des sabots épais. Quoiqu’ils aient une certaine parenté avec les Faunes, ils les surpassent en force et en taille, et rares sont les combattants capables de rivaliser avec un Minotaure dûment armé : ce sont en effet de puissants guerriers. Leur démarche peut sembler lourde et malhabile, mais ils sont capables de mener des charges redoutables, et la vivacité de leur regard dénote leur profonde intelligence. Leur couleur de peau peut être claire ou virer au noir selon les spécimens. Très à l’aise en plein jour, ils ont quelques difficultés à se mouvoir dès que la nuit tombe, maniant péniblement leur corps énorme parmi les ombres et terrains accidentés.

MODE DE VIE

Les Minotaures seraient les descendants des peuples barbares des contrées hivernales. La sauvagerie de leurs ancêtres s'est perpétuée jusque dans leur corps. Ils manient préférablement des armes à deux mains, et vont au combat caparaçonnés. En effet, leur peau n’a pas la résistance du cuir des ogres. Encore faut-il parvenir à les toucher. La plupart des Minotaures survivants des guerres Argohynes vivent à Bliz’Oriath et dans les montagnes alentours. Dotés d’un certain sens de l’honneur, ils sont peu portés sur la dissimulation et diront franchement leurs pensées, même s’ils peuvent froisser leur interlocuteur. D’aucuns les jugent sauvages voire primitifs, mais ils sont des combattants loyaux, et n’abandonneront jamais un ami au milieu des périls. Accordant une grande importance au combat, ils arborent avec fierté les crânes des ennemis valeureux qu’ils ont défaits au combat, en guise de trophées. Laconiques, ils sont peu intéressés par l’or et les mondanités, mais s’échangent entre eux volontiers des présents en gage d’amitié, tout don appelant un contre-don dans les mois à venir sous peine d’offenser gravement le donateur. Rancuniers, ils ne pardonnent pas une traîtrise et sir leur sens de la justice peut sembler quelque peu expéditif, il gagne toutefois en efficacité.



Haut de Liste



Rakshasa


image de la race Rakshasa
Source Image

Taille moyenne : 1m80 à 2m10
Poids moyen : 100 à 160 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : nocturne
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les Rakshasas sont des humanoïdes à l'apparence de félins. Considérés un par un, ils peuvent paraître assez différents les uns des autres : zébrés comme des tigres, semblables à des lions ou à quelque autre félin apparenté, leur est commune une agilité surprenante et des capacités de réflexion étonnantes ; ils se tiennent le plus souvent sur leurs pattes arrières, et soignent souvent leur langage, même si leur accent velouté est très reconnaissable. Des yeux en amandes avec une pupille large leur permettant de voir aisément malgré une luminosité faible, des griffes fines et acérées, ce sont des roublards talentueux et des éclaireurs hors pairs. La couleur de leur prunelle vire le plus souvent du bleu très clair au vert émeraude, quoique certains spécimens aient des couleurs plus atypiques.

MODE DE VIE

Ces derniers sont de bons combattants, des rôdeurs naturellement doués mais forment aussi de magiciens. Ils apprécient les étendues sablonneuses du désert et pour y survivre ont étonnement développé une bonne manipulation de la magie pour créer et utiliser l'eau sous toutes ses formes. Ce ne sont certes pas les meilleurs archers, mais utilisent très bien les armes rapprochées. Les Rakshasas étaient originellement un peuple plutôt nomade, cependant certains individus auraient été vus jusque dans les landes gelées ; relativement épargnés par les Argohynes en raison de leur environnement naturellement hostile, certains quittent malgré tout leur tribu d’origine pour partir à travers le monde afin d’enrichir leur expérience et d’approfondir leur maîtrise des arcanes. En société, ce sont souvent des créatures mystérieuses et séduisantes, leur regard profond et les notes douces et chaleureuses de leur voix leur donnant un charme exotique. Fins diplomates, ce sont de bons émissaires, capables de voyager vite et discrètement contrairement à beaucoup de races. Assez orgueilleux et indépendants, ils auront des difficultés à se soumettre à une quelconque autorité, surtout si celle-ci se manifeste trop ostensiblement.



Haut de Liste



Ombre


image de la race Ombre
Source Image

Taille moyenne : 1m50 à 1m90
Poids moyen : 40 à 80 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les Ombres sont ce qu'il y a de plus proche de ce que furent les humains. D'une taille équivalente à celle de leurs ancêtres variant entre 1m50 et 1m90, ils sont cependant bien plus gracieux et d'une apparence plus noble. En effet, leurs traits sont fins et harmonieux ; toutefois, ils sont dotés d’oreilles hypertrophiées et pointues, et leur peau varie d’un gris pâle à un gris presque noir. Leurs yeux quant à eux, sont souvent clairs, voire légèrement luminescents dans l'obscurité où ils peuvent briller d'un éclat diffus : ils y voient en effet comme en plein jour. Ce sont néanmoins des créatures endurantes à l’effort et sensible à la moindre variation dans leur environnement, qu’elle soit sonore, visuelle, auditive ou olfactive.

MODE DE VIE

Les Ombres sont une race mystérieuse. Leur origine exacte est mal connue, ils ne sont pas le fruit d’une hybridation animale, du moins pas physiquement, mais semblent être une mutation de l’humanité vers autre chose. Cette incertitude entraîne une certaine condescendance vis-à-vis des races plus animales. Mais en retour, ce sont eux qui portent avec le plus d’acuité la dette de sang de l’humanité, et la conscience de la Chute les hante plus qu’aucune autre race, ce qui à terme peut dégénérer en angoisse voire en paranoïa. Leurs prédispositions les portent à fuir la lumière, l’éclat du jour étant en effet difficile à supporter pour ces êtres de l’ombre. Ce sont en outre d’excellents sorciers : ils ont une affinité naturelle avec la magie ce qui leur permet d'atteindre une maîtrise à laquelle peu de races peuvent prétendre. Alliés douteux, ils poursuivent leurs propres desseins et, en règle générale, n’accordent pas volontiers leur confiance à autrui.



Haut de Liste



Nain


image de la race Nain
Source Image

Taille moyenne : 1m20 à 1m40
Poids moyen : 50 à 95 kg
Catégorie de taille : P (Taille Petite)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les Nains ont l’apparence de petits hommes aux membres gourds et épais et à la pilosité abondante. Leur taille varie entre 1m20 et 1m40 mais ils sont dotés d’une carrure imposante, qui entre en contraste avec leur petitesse. Massifs, ils sont dotés d’une force et d’une endurance exceptionnelles. Pour leur visage, il est à la mesure de leur corps : épais et grossier, semblant être taillé au burin. Traditionnellement, ils laissent pousser une barbe épaisse et drue, tressée pour plus de commodité. La couleur de celle-ci varie souvent du gris au noir, quoique certains nains aient des barbes plus variées. Ils se tiennent souvent voûtés, leur tête lourde rentrée dans leurs épaules musculeuses.

MODE DE VIE

Les Nains seraient les descendants dégénérés des mineurs qui creusaient la pierre pour en extirper ses richesses. Ils sont très forts et ont une très bonne vue dans l'obscurité. Ce sont de très bons guerriers mais également de très respectables artisans qui savent surtout travailler les métaux pour en faire des armures et des armes redoutables. Ils ont également un talent pour creuser la pierre et en profitent pour creuser à même une montagne de manière à y établir leurs cités. Bougons et peu causants, ils ne brillent pas par leur conversation, mais ce sont de loyaux combattants, et leur pugnacité est inégalée, ainsi que leur endurance à la bière, qui contribue à leur renommée. La plupart préfèrent vivre dans un environnement montagneux; on raconte que certaines communautés naines ce seraient installées dans des lieux cachés, et survivraient en autarcie, dans leurs grottes et cavernes. Attirés par l’or et les pierres précieuses, la plupart ont un sens aigu de l’économie, qui passerait aisément pour de la cupidité. Rancuniers et susceptibles, ils ne pardonnent pas une offense, aussi est-il prudent de se montrer précautionneux à leur endroit...



Haut de Liste



Saurien


image de la race Saurien
Source Image

Taille moyenne : 1m80 à 2m
Poids moyen : 110 à 180 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : nocturne
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les Sauriens sont des créatures à sang-froid qui mesurent environ deux mètres. Ils ont une peau écailleuse, dont les teintes sont le plus souvent froides, telles le bleu-gris ou le vert pâle; des griffes tranchantes et une mâchoire qui peut broyer presque tout ce qui existe, sauf peut-être le métal, et encore... Ils ont tout d'un lézard, y compris la queue qui leur permet de conserver facilement leur équilibre surtout pendant les combats. Cependant la plupart possèdent des traits humanoïdes, malgré leur faciès plus ou moins allongé selon les spécimens, et se déplacent sur leurs pattes arrières. La forme de leurs écailles varient également, et certains arborent même une collerette ou une crête écailleuse qui part du sommet du crâne pour s'étendre jusqu’au bout de leur queue. Leur parler est très reconnaissable, les sonorités de leur voix étant tantôt rugueuses, tantôt sifflantes.

MODE DE VIE

Les Sauriens ont une très bonne connaissance de la guerre et sont de très bons nageurs. Féroces, ils seraient des les lointains descendant des pirates humains; cependant, ces derniers - contrairement à leurs ancêtres - n'aiment guère naviguer sur des navires et préfèrent les terres humides comme les marais et marécages pour s'établir loin des autres races du monde ; contraints de se regroupés par les guerres Argohynes et les pénuries de ressources, ils se sont assez bien adaptés à la vie en communauté, tant qu’ils peuvent trouver quelques coins marécageux pour s’y reposer, l'existence leur est supportable. Ils honorent également les Dieux et semblent avoir conservé avec eux une certaine affinité. Ces monstres écailleux affectionnent particulièrement la compagnie des Lamiae et des Méduses, qui semblent avoir à leurs yeux un charme tout particulier. Néanmoins, ils fréquentent également leurs cousins lointains Draconiens et Kobolds mais se méfient des autres races.



Haut de Liste



Fayrie


image de la race Fayrie
Source Image


Taille moyenne : 15 à 30 cm
Poids moyen : 50 à 300 grammes
Catégorie de taille : TP (Très Petite)
Vision : nocturne
Arme naturelle : Impulsion magique (1D2)

DESCRIPTION

Les Fayries sont de petites créatures chatoyantes d’à peine un pied de haut pour les plus grandes. Deux petites ailes translucides aux formes très variables surmontent leur dos et leur permettent de virevolter dans les airs. D’une manière générale, elles ressemblent à des femmes ou hommes d’une grande beauté, mais d’une taille minuscule. Elles vieillissent extrêmement lentement et même après plusieurs décennies conservent une peau sans défaut, vivifiée par la magie qui coule dans leurs veines. Ainsi leur faible constitution due à leur taille est compensée par des capacités de régénération hors norme.

MODE DE VIE

Les Fayries proviennent originellement des zones montagneuses : descendantes des mages et des sorcières qui y vécurent avant la chute des Hommes, elles y établirent leurs demeures et purent y subsister assez aisément, dissimulant les accès par d'habiles sortilèges. Volontiers enfantines, l’un de leurs passe-temps favoris est de jouer des tours inoffensifs aux créatures hybrides qu’elles peuvent fréquenter : emmêler les cheveux des dormeurs, voler de petits objets ou conduire les voyageurs à s’égarer pour se distraire. Leur perception du danger pour autrui paraît être très faible, et il peut arriver qu'une Fayrie conduise sa malencontreuse victime à une mort atroce par inadvertance, mais, le cas échéant, il est improbable que les remords la tiraille bien longtemps ! Néanmoins, derrière cette façade frivole se cache des êtres dotés souvent d’une grande sagesse et dont la petite taille ne diminue en rien leur habileté à manier les arcanes. Elles sortent souvent au crépuscule et préfèrent à la froideur des lieux civilisés, les endroits naturels et isolés ou les ruines en lutte avec la végétation triomphante, dans lesquelles elles bâtissent des nids douillets ou de petites maisons adaptées à leur taille.

NOTE – les Fayries ont des ailes atrophiées ou trop faibles pour les soutenir. Elles devront développer celles-ci en jeu pour obtenir la compétence VOL.



Haut de Liste



Draconien


image de la race Draconien
Source Image

Taille moyenne : 1m30 à 1m70
Poids moyen : 60 à 100 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : diurne
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les draconiens mesurent généralement entre 1m30 et 1m70. Leur peau est soit faite d'un épais cuir craquelé ou d'écailles fines, voire fort souvent d'une combinaison des deux. La couleur de leur cuir écailleux peut grandement varier, allant du noir au vert, du bleu au rouge voire chez certain d'entre eux, elle peut être d'un blanc immaculé. Leur tête, souvent parsemée d'excroissances osseuses, est allongée et dotée de dents acérées. Leurs mains et leurs pieds sont quant à eux dotés de griffes, et leur queue est parfois terminée par une excroissance osseuse permettant de servir d’arme à l’occasion. Enfin, tous arborent une paire d'ailes de cuir souvent atrophiées et qui nécessitent des soins particuliers pour leur permettre de gagner les cieux. Le vol des Draconiens n’a certes pas la légèreté de celui des Fayries, ni la grâce de celui des Célestes, mais il permet de redoutables charges sur l’ennemi. Leur voix souvent rocailleuse reste malgré tout intelligible. Ainsi, ce sont des adversaires taillés pour le combat, même s’ils semblent avoir quelque affinité avec les dieux. D’après les témoignages des créatures les plus anciennes, certains représentants de cette race auraient même réussi à maîtriser certaines techniques ancestrales pour vomir sur l’ennemi des flots de flammes ou d’acide… Mais ce ne sont sans doute que des légendes.

MODE DE VIE

Les draconiens seraient les descendants de barbares des montagnes. La malédiction des dieux aura eu pour effets de transformer leur progéniture en des êtres mi-dragon, mi-homme. Ainsi, comme leur ancêtres probables, la plupart des représentants de cette race se trouvaient au sommet des chaînes montagneuses, où abondent ravins et précipices. Les territoires des Draconiens furent toutefois envahis depuis bien longtemps par les hordes argohynes, qui massacrèrent patiemment leurs communautés peu défendues et éparses, si bien que les derniers Draconiens ont dû soit se mêler à d’autres races pour survivre dans certains refuges protégés, soit se retirer au sommet des plus hautes montagnes, les seules que les Argohynes n'attendraient jamais, et tâcher d’y survivre en autarcie.

Note : Les Draconiens ont des ailes presque toujours atrophiées. La compétence VOL devra être débloquée EJ.



Haut de Liste



Céleste


image de la race Céleste
Source Image

Taille moyenne : 1m60 à 1m80
Poids moyen : 45 à 70 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : diurne renforcée
Arme naturelle : Impulsion magique (1D2)

DESCRIPTION

Les Célestes sont une race d'humanoïdes d'une taille allant de 1m60 à 1m80 avec de larges ailes le plus souvent plumées. La couleur de ce plumage peut varier entre le blanc, le noir et le gris. Elles sont souvent trop faibles pour les soutenir, et les ailes des Célestes nécessitent des soins importants avant de devenir suffisamment développées pour soutenir leur poids pour leur permettre de gagner les airs. Ils ont la peau d'un blanc laiteux et généralement leur chevelure est de la même couleur que leur plumage; leur visage est souvent doté de traits délicats, tandis que leurs yeux en amande, dont la couleur est très variable et change souvent selon leur humeur, renforcent cette impression de délicatesse. Leur pupille extrêmement fine leur permet de supporter des luminosités extrêmes, mais au prix d’un handicap important dès que la nuit tombe. Ce sont incontestablement des créatures diurnes. Pour leur vol, il est léger et gracieux. Ce ne sont pas des êtres extrêmement musclés, mais leur maîtrise magique compense largement cette relative faiblesse. En outre, la magie qui circule dans leurs veines leur offre des capacités de régénération appréciables.

MODE DE VIE

On raconte que les Céleste naquirent des femmes qui s’étaient réfugiées dans les montagnes glacées. La plupart avaient des excroissances osseuses dans le dos, appendice laid et inutile, mais par des rituels et un recours intensif à leur maîtrise magique, les Anciens Célestes parvinrent à développer les potentialités de cette mutation pour gagner les cieux ; comme la plupart des races ailées, il faut du temps et de l’énergie pour maîtriser cette compétence larvée. Dès lors, maîtres du vol de haute voltige, ce sont des êtres le plus souvent raffinés, parfois imbus d’eux-mêmes et méprisants envers les êtres non volants. Beaucoup développent une phobie de l’obscurité, en raison de leur faiblesse dans cet environnement. En société, ce sont de fins diplomates et de beaux parleurs, qui ne souffrent guère d’être méprisés ou tenus à l’écart des affaires importantes. Ils ont une sympathie spontanée pour les autres races de volants, et se méfient des créatures jugées primitives, tels que les ogres, gobelins et autres monstres du genre même.


Note :En raison de leurs ailes atrophiées, la compétence VOL devra être débloquée en jeu à la suite d’une quête.



Haut de Liste



Kender


image de la race Kender
Source Image

Taille moyenne : 1m15 à 1m40
Poids moyen : 20 à 60 kg
Catégorie de taille : P (Petite Taille)
Vision : diurne
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les Kenders sont semblables à des enfants humains, bien qu'ayant une meilleure musculature. Ils mesurent entre 1m15 et 1m32, ils ont de petites oreilles pointues et une longue chevelure qui fait toute leur fierté. Leur chevelure est typiquement blonde, roux-cuivrée ou encore roux-orangée. Ils ont des traits enfantins qui commencent à disparaître dans un âge très avancé même si leur espièglerie, elle, semble échapper à la vieillesse. On leur reconnaît une certaine parenté avec la race des Nains, mais sont bien moins vigoureux que ces derniers, et contrairement à eux, ils vivent le jour. Ils ont des yeux brillants et l'expression sur leur visage est souvent intense. En effet rien ne peut paraître plus joyeux qu'un Kender heureux, ou plus misérable qu'un Kender malheureux.

MODE DE VIE

D’un naturel sociable et curieux de tout, ils sont souvent d’humeur taquine, mais en colère peuvent utiliser le sarcasme et des insultes très vulgaires voire à l'occasion paraître tout bonnement diaboliques. Les Kenders adorent voyager, cependant ils ont une mauvaise réputation. De fait, et bien que cela soit fait en toute innocence, ces derniers ont les mains très baladeuses et une farouche tendance au vol à la tire... Même s'ils le font, d'après leurs dires, bien malgré eux. Leur petite taille, leur bonhomie et leur dextérité en font en effet des voleurs émérites. Discrets, ils accomplissent parfois des missions diplomatiques délicates, ou s’adonnent à la chasse avec une certaine habileté. Un peu touche-à-tout, ils ont du mal à demeurer concentrés sur une seule activité, et papillonnent au gré de leur humeur sans trop s’attarder. Toutefois en cas de danger, ils sont assez braves et peuvent faire montre d’une ténacité qu’on ne leur soupçonnait pas.



Haut de Liste



Troll


image de la race Troll
Source Image

Taille moyenne : 2m à 2m70
Poids moyen : 200 à 600 kg
Catégorie de taille : G (Grande Taille)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe puissante (1D3)

DESCRIPTION

Les trolls sont des créatures d'une stature remarquable. Ils mesurent dans deux et trois mètres, et pèsent jusqu'à six cents kilos. Leur peau est d'un épais cuir à l'aspect rocailleux, d'une couleur allant du livide au verdâtre ; néanmoins leur aspect peut grandement varier selon leur environnement : les trolls des forêts seront moussus et couverts de champignons divers, comme si une éternelle végétation leur servait de manteau, les trolls des montagnes seront proches de la rocaille ou de la roche, dans des tons gris et blancs, au cuir lisse recouvert par endroit d’une fourrure blanchâtre etc. Tous ont en commun un métabolisme atypique qui les régénère avec une célérité confondante, surtout pour une créature de cette taille. Les blessures reçues semblent cicatriser d’elles-mêmes, et leur sang épais coagule rapidement. On raconte que même amputés, leurs membres finissent par repousser au bout de plusieurs mois, mais ce ne sont peut-être que des exagérations fantaisistes. En outre, ils dégagent tous une odeur très reconnaissable et entêtante, mélange d’humus et de tourbe.

MODE DE VIE

Malgré leur regard perçant et leur ouïe relativement fine, ce ne sont pas des êtres dotés d’une intelligence très développée. Ils vivent le plus souvent dans les steppes et les plaines, bien qu'on en retrouve également dans les bois. Certains auraient même été vus dans les marais, mais visiblement cela devait être dû à leur phénoménal sens de l'orientation, les poussant le plus souvent à se perdre lorsqu'ils s'éloignent de leur point de repère. Ils apprécient pour la plupart la compagnie d’êtres plus petits qu’eux, qui gravissent agilement leurs dos énormes pour se jucher sur le crâne et les conseiller sur les choix les plus opportuns, parfois à leur détriment. En société, ils se tiennent en retrait, silencieux ou grommelant, gênés par leur carrure et conscients de leur différence. Ils manifestent à leur manière la force brute de la nature. Pas foncièrement méchants, ils agissent souvent assez froidement. Ce sont en effet des êtres assez primitifs, et ils semblent ressentir qu'une gamme restreinte d’émotions.



Haut de Liste



Djinn


image de la race Djinn
Source Image

Taille moyenne : 1m40 à 1m70
Poids moyen : 30 à 60 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : nocturne
Arme naturelle : Impulsion magique (1D2)

DESCRIPTION

Les Djinns sont de prime abord semblables à des humains, outre leur couleur de peau souvent chatoyante, qu’elle soit bleutée, rouge incarnat ou changeante. Ce sont en effet des créatures pétries de magie. Leur peau est lisse et légèrement translucide, et des reflets ondoyants la parcourent de temps à autres. Toutefois ce ne sont pas de purs esprits, et ils marchent comme les autres créatures sur le sol, sont soumis aux lois de la physique et sensibles aux émotions tout pareil. Leurs traits sont assez fins, et certains Djinns masculins laissent pousser une barbiche longue et fine, symbole à leurs yeux de sagesse.

MODE DE VIE

Les Djinn seraient le fruit de la liaison de femmes humaines avec des esprits de la nature. Celles-ci, à la suite de la malédiction des dieux, mirent au monde des êtres atypiques, des esprits mais tangibles, qui ont perdu pratiquement tous les pouvoirs qu'ils auraient dû avoir sans cette malédiction. On les retrouve généralement dans des endroits déserts tels que le désert lui-même, les cimetières, les forêts et autres endroits du même genre. En somme, partout où il n'y a pratiquement pas de civilisation. Bien qu'ils aient perdu presque tous les pouvoirs de leurs aïeux, ceux-ci ont réussi à préserver une très grande proximité avec la magie, et certains Djinns particulièrement puissants arrivent semble-t-il à recouvrer une partie de leurs pouvoirs et parviennent notamment à s’arracher à la gravité pour gagner les airs ; mais ces secrets sont pour la plupart perdus. Attirés par l’érudition et les secrets du monde, ce sont des créatures fascinantes et curieuses de tout : la soif de savoir qui coulait dans les veines de leurs lointains ancêtres humains est encore brûlante en eux.

NOTE – les Djinns en raison de leur nature magique peuvent en jeu débloquer la compétence VOL.



Haut de Liste



Faune


image de la race Faune
Source Image


Taille moyenne : 1.80 m à 2.10 m
Poids moyen : 100 à 150 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : nocturne
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les faunes et faunesses sont dotés d’une grande taille, qui oscille entre 1m80 et 2m10 pour les mâles, tandis que les femelles restent légèrement plus menues. Des jambes de boucs velues et musclées ainsi qu’une vaste paire de cornes recourbées, qui se développent avec l’âge, les rendent très reconnaissables. D’un Faune à l’autre leurs faciès peuvent être extrêmement différents : certains sembleront des humains cornus, tandis que d’autres auront une fourrure fine sur tout leur visage, avec un nez plus aplati et des traits globalement plus grossiers ; néanmoins la malice de leur regard semble être commune à tous les représentants de cette race. La teinte de leurs sabots fendus va du noir ébène à l’ocre clair. Ce sont des créatures assez musculeuses et endurantes à l’effort.

MODE DE VIE

Peut-être sont-ce les fils et filles de bateleurs et trouvères errants, habiles orateurs alternant tours de prestidigitations et assassinats discrets pour subvenir à leurs besoins ; leur origine exacte demeure floue. Toujours est-il que les faunes et faunesses sont fourbes et rusés, et musardent surtout la nuit, avec laquelle ils semblent avoir une certaine affinité ; leurs principaux talents vont à la musique et à l’art oratoire mais aussi à la magie, qu’ils ressentent particulièrement bien. Aimant les énigmes et la fausseté, la plupart sont de fieffés hypocrites, manipulant de manière éhontée les malheureuses créatures croisant leur chemin, afin de s’offrir quelques distractions ou quelque sacrifice sanglant. Beaucoup sont affiliés à la Déesse Cyslarod ; toutefois, certains faunes font parfois montre de tant de cruauté que l’on pourrait légitimement penser qu’ils adoreraient davantage la déesse de la cruauté, Adralech. Par ailleurs, il n’est pas rare qu’ils participent aux réjouissances des dryades et autres créatures sylvaines ; animant de leurs mélodies envoûtantes ces mystérieuses cérémonies ; leur goût pour la fête et la frivolité ne les empêche point d’être graves et sinistres ; lunatiques au possible, nul ne peut anticiper le flux de leurs pensées… Créatures sociables ils apprécient la compagnie des autres races pour souvent les moquer à leur insu.



Haut de Liste



Lamia


image de la race Lamia
Source Image


Taille moyenne : 1m50 à 1m80
Poids moyen : 40 à 90 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : diurne
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les Lamias semblent femmes en tous points : belles et plantureuses, avec des jambes fines et galbées, la couleur et la texture de leur peau sont néanmoins étranges. Très pâle, mais verdâtre et écailleuse par endroit, leur peau est froide et douce comme celle des serpents. En moyenne, une Lamia mesure près d’1m70. En revanche, il peut arriver qu’elle choisisse de renoncer à ses jambes pour une formidable queue de serpent. Leur taille augmente alors considérablement. La majorité des représentants de cette race est féminine, mais il n’est pas impossible de croiser un mâle: le torse imberbe, le corps délicat, celui-ci possède les mêmes caractéristiques que ses homologues femelles ; c’est ce qui lui donne un aspect plutôt androgyne. De plus, leurs visages sont extrêmement fins et rappellent en cela leur nature ophidienne. Tous et toutes ont de grands yeux d’une inquiétante fixité, d’un jaune variant d’un individu à l’autre.

MODE DE VIE

En des temps obscurs, les Dieux de ce monde, pleins de rage, maudirent les sorcières pécheresses des montagnes, pour des raisons peu connues des mortels. Celles-ci s’isolèrent alors dans les forêts, près des marécages et se lièrent aux serpents, leur animal fétiche. Les Lamias sont le fruit de ces amours interdites. C’est leur immense ressemblance avec les humains qui les distinguent des autres races reptiliennes. Peu portées sur les exploits guerriers, les Lamias aiment séduire avant tout. Nul ne sait à quelle fin exactement, mais elles tentent de charmer par tous les moyens. Connues pour leur grande beauté et leur intelligence, elles sont cependant incapables de chanter du fait de leur voix sifflante. Elles y remédient donc par des discours enjôleurs et des potions magiques. Ainsi, leurs prières vont souvent à Myth’Ralyn, mais parfois aussi à Dzar’Myrad, dont le culte leur rappelle l’importance de leur mue saisonnière.

Note : une Lamia peut décider d’avoir une queue de serpent, mais cela doit être fait en jeu, au terme d’une quête par exemple.



Haut de Liste



Wulver


image de la race Wulver
Source Image

Taille moyenne : 1m60 à 1m80
Poids moyen : 70 à 120 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les Wulvers sont apparentés aux Rakshasas, mais en restent pourtant assez différents. D’une taille similaire, ils ont un corps musclé mais plus fin que leurs frères lointains qu’ils considèrent souvent comme des brutes barbares. Leur corps est totalement recouvert d’une fourrure, dont les teintes varient du noir le plus intense au brun voire au blanc pâle. Leur poil rude leur permet de traquer dans les nuits les plus froides leur proie du moment. Des griffes acérées achèvent leurs membres, ce qui en fait des adversaires redoutables, même désarmés ; dotés d’une certaine prestance ils sont capables de se mouvoir à quatre pattes ou de se tenir redressés comme leurs lointains ancêtres humains : ils ont en effet conservé des mains assez agiles pour mener à bien des travaux de précision, et manier diverses armes. Si certains sont plus proches des loups que des hommes, d’autres demeurent plus proches des humains, que ce soit dans leurs habitudes alimentaires ou dans leur parler. Ressemblant à des loups ils en ont hérité le faciès et une belle queue qui leur est souvent très chère.

MODE DE VIE

Fourbes et intelligents ils préfèrent souvent la ruse et la discrétion à la force brute de leurs frères. Si leur origine exacte reste floue, les archivistes d’Ithiur prétendent qu’ils seraient les fils et les filles des nomades du nord, parcourant jadis les plaines enneigées des montagnes ou les grandes étendues de forêt. Une endurance accrue et un certain esprit de groupe en est sûrement un héritage, et si ils savent s’affirmer quand il s’agit de trouver un « chef de meute », ils ne sont pour autant pas des êtres particulièrement agressifs ou cruels. Par ailleurs les Wulvers sont avant tout des chasseurs, ainsi leur excellente perception, et leur vision nocturne développée leurs sont d’une grande utilité, ceci au détriment de nombreuses proies qui en reste de silencieux témoins. Tandis que les Wulvers gardent souvent une certaine indifférence vis-à-vis des dieux et de leurs serviteurs, ils préfèrent courir pendant des nuits entières sous le regard bienveillant de la lune, profitant du silence et de la solitude.



Haut de Liste



Ogre


image de la race Ogre
Source Image

Taille moyenne : 2m40 à 2m90
Poids moyen : 250 à 650 kg
Catégorie de taille : G (Grande Taille)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe puissante (1D3)

DESCRIPTION

Les Ogres sont des créatures musculeuses qui avoisinent les trois mètres de haut. Leur faciès est souvent grossier : deux petits yeux rouges renfoncés dans leurs orbites, un nez aplati et épais, une mâchoire terrible dotée d’une dentition redoutable. Ce sont des créatures monstrueuses ; leur voix, à leur mesure, est gutturale et énorme. Un torse large à y coucher une femme, un cou de taureau, ce sont des êtres taillés pour les luttes les plus brutales. Nulle créature ne rivalise avec eux en force. La charge d’un Ogre, annoncée souvent par les craquements des branches et arbres alentours et leur beuglement de guerre, est dévastatrice. Leurs petites jambes courtaudes ne leur permettent pas d’atteindre une grande vitesse, mais leur masse et leur cuir compensent largement et permettent un impact fatal. Avec l’âge, celui-ci s’épaissit, et paraît semblable à de la rocaille sur le haut de leurs épaules et de leur dos. Les Ogresses sont légèrement plus petites que leurs congénères mâles, mais elles s’en distinguent surtout par leurs énormes mamelles – qui prolongent leurs pectoraux musculeux – qui pendent mollement sur leur ventre proéminent. Ce ne sont sans doute pas les créatures les plus séduisantes du monde de Vestige.

MODE DE VIE

L'Ogre est puissant, fort, très fort, là où un Minotaure excelle en combat de jour, lui privilégie la nuit. Il semble avoir tout pour lui alors que lui manque le plus important: la sagesse. Leurs tares sont bien connues : ils sont violents, destructeurs, non fiables, impatients, jouisseurs, sanguinaires, cruels et surtout, incapables d'autodiscipline. Ils ne respectent que la force, et encore, en la jalousant. Les ogres sont de plus individualistes et coopèrent très mal avec d'autres, hormis, jusqu'à un certain point, avec les Gobelins, Orques et Kobolds. Ils ne peuvent tolérer des positions subordonnées. En général, ils reconnaissent Véléïroth comme seul dieu potentiellement valable. Les Ogres ont un bon odorat d’où leur capacité à se repérer dans le noir. Ils ne fabriquent rien par eux même (pas de patience, pas d'intérêt, aucun souci du détail : L'ogre écraserait son ouvrage d'un poing à la moindre contrariété). Ils ne sauraient de même supporter la discipline d'un clergé quel qu'il soit. En revanche, certains d'entre eux s'orientent aussi vers la magie, devenant de ce fait des Ogres Mages, créatures bizarres et haute en couleurs dont la maîtrise magique semble fort aléatoire. Inutile de dire qu’ils sont friands de chair fraîche, et, fins cuisiniers à leurs heures perdues,ils apprécient tout particulièrement le goût des Fayries rôties.

« et s'est escrit que il est encore
que toz li reaumes de Logres,
qui ja dis fu la terre as ogres,
ert destruite par cele lance »


Anonyme



Haut de Liste



Tieffelin


image de la race Tieffelin
Source Image


Taille moyenne : 1m70 à 2m10
Poids moyen : 80 à 130 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Tieffelins et Tieffelines mesurent de 1 m 70 à 2 m 10, de proportions humanoïdes, leur corpulence varie énormément, du fin et svelte au petit râblais. Cela dit, leurs traits communs avec les hommes s’arrêtent là. La couleur de leur peau pouvant aller du brun sombre au rouge écarlate, quant à leur chevelure, elle se révèle aussi bien violette que d’un noir sombre comme les abysses, ou plus simplement suit la couleur de leur peau, qui n’est pas recouverte d’écailles, contrairement aux draconiens. Outre leur teint rougeoyant, leurs yeux et leur faciès en général dénotent leurs origines soupçonnées démoniaque ou diabolique — nul ne le sait — Des cornes grandissant à mesure que leur vie défile, et leurs yeux luisent dans le noir avec éclat, d’un jaune orangé tel la lave en fusion. Pour compléter le tableau, une longue queue allant du mètre au mètre cinquante, prend naissance au bas des reins.

MODE DE VIE

Les Tieffelins sont rusés, voire sournois, presque vicieux, souvent empreints de grâce, leur talent pour se fondre parmi les ombres dont ils sont issus est aussi indéniable que dangereux. Fréquentant les bas-fonds de ville à la réputation sordide, ou par leur ruse et leur fourberie accédant aux sphères importantes du pouvoir, les Tieffelins sont polyvalents dans toutes classes sociales du moment qu’ils assouvissent leurs envies. Ils ont une affinité particulière avec la magie et sont capables d’une grande maîtrise dans ce domaine. Leur compagnie peut être agréable, quoiqu’ils soient aisément méprisants envers les autres races. Comme beaucoup, ils se considèrent comme une race supérieure, faite pour commander aux autres. En effet, leur profonde intelligence semble corroborer cette thèse. Pourtant leur soif d’aventure les conduit bien souvent à s’allier à d’autres Hybrides afin de parcourir le monde ou plus simplement de survivre. Ils apprécient particulièrement la compagnie des Faunes, qui ne sont à leurs yeux qu'un ersatz plus primitif et bestial d’eux-mêmes.




Haut de Liste



Dryade


image de la race Dryade
Source Image

Taille moyenne : 1m50 à 1m80
Poids moyen : 40 à 85 kg
Catégorie de taille : M (Taille Moyenne)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les Dryades ressemblent au premier abord à de jeunes femmes, mais leur peau est semblable à de l’écorce, tandis que les extrémités de leurs membres peuvent s’encorner, et développer de petites excroissances acérées, qui se renforcent avec le temps, au fur et à mesure que ces créatures parviennent à maîtriser les potentialités de leur corps. Le regard aigu, elles se meuvent sans mal au cœur des nuits obscures, et leurs prunelles luminescentes ne souffrent qu'avec peine l’éclat du soleil. On raconte qu’elles peuvent demeurer immobiles des semaines entières si l’envie les prend, mais leur célérité fulgurante en fait des adversaires redoutables, propre à esquiver aisément les assauts de leurs adversaires. Inutile de dire que ce sont des créatures très solitaires, souvent chargées d’ans. Souvent leur chevelure est faite de ronces ou de plantes diverses entremêlées les unes aux autres, tandis que leur peau varie selon le type de bois. Claire comme le palissandre ou sombre comme l’ébène, les Dryades sont toutes différentes et leur propre corps se modifie selon la saison.


MODE DE VIE

Les Dryades sont une race atypique, leur provenance est peu connue, peut-être étaient-ce d’anciennes filles de joie qui s’abritaient dans les bois pour fuir la justice, où une simple communauté vivant sous les frondaisons. Elles connaissent l’Epinozien mais sont d’ordinaire assez peu loquace, préférant communier silencieusement avec la Nature ou les Dieux. A leur manière, elles expriment la nostalgie d’une harmonie irrémédiablement perdue. Toutefois, loin d’être des êtres contemplatifs, elles sont capables d’une grande violence et leur cœur de bois les rend peu sensibles aux émotions et à l’empathie pour ce qui concerne les autres créatures. Elles vivent le plus souvent dans les bois, bien que certains fassent le choix de s’intégrer à une quelconque communauté, que ce soit par curiosité ou par intérêt. Ce ne sont pas de simples créatures des bois, mais bien des hybrides dont l’âme est tiraillée entre les vestiges d’humanité qui les hantent à jamais et leur nature boisée qui aspire à la sérénité végétale.



Haut de Liste



Orque


image de la race Orque
Source Image

Taille moyenne : 1m80 à 2m20
Poids moyen : 90 à 210 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION


Les Orques sont des humanoïdes monstrueux de taille moyenne. Bien qu’ils soient d’aspect variable, la majorité a une peau grisâtre voire verdâtre selon les spécimens, un front bas et très incliné, un visage porcin, une mâchoire imposante et des canines inférieures semblables à des défenses de sanglier. Leur torse est puissant et musclé, même chez les femelles, quoiqu’elles soient légèrement plus petites que leurs homologues masculins. Ils se tiennent droits et ont une démarche légèrement chaloupée. Leur voix est rauque et hachée mais ils sont capables de s’exprimer clairement. En vieillissant, leur corps et leur ossature continuent de se développer, si bien que les Orques les plus vieux sont souvent les plus redoutés : ils dépassent les deux mètres de haut.

MODE DE VIE

Ils sont les descendant d'humains maraudeurs ou de pillards et sont de loin des êtres très agressifs, des prédateurs nés. En outre, leur intelligence vive et leur force en font des adversaires redoutables. Guerriers, meneurs d’hommes ou gardes du corps, ils sont assez polyvalents et fort habiles quand il s’agit de frapper. Certains se tournent même vers la prêtrise ou la magie, même s’ils n’ont guère de prédispositions naturelles. Volontiers sauvages, ils se méfient des autres races, même s’ils prennent souvent la tête de bande de gobelins pour organiser raids et guérillas. Plus civilisés que les Ogres et autres monstres semblables, ils sont toutefois capables de s’intégrer à une communauté sans trop de problèmes. Beaucoup se sont taillé une réputation dans les arènes ou dans la lutte contre les Argohynes. En effet, les enfants mâles orques sont traditionnellement élevés par le père, dans la dureté, et les caractères dans cette race se forgent dans la brutalité. C’est pourquoi beaucoup ignorent la pitié, et n’ont aucune empathie pour les autres races voire pour les plus inflexibles pour les membres de leur propre famille. Seules les valeurs guerrières ayant à leurs yeux quelque importance.



Haut de Liste



Méduse


image de la race Méduse
Source Image

Taille moyenne : 1m50 à 1m75
Poids moyen : 40 à 90 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les Méduses sont caractérisées à leur chevelure constituée de serpents, ce qui rend ces créatures d'apparence plutôt frêles aisément reconnaissables, mais leur corps longiligne ne doit pas faire illusion, elles sont de redoutables adversaires, et leurs capacités psychiques ont de quoi étonner. Leur peau est blême voire craquelée comme du vieux parchemin : dès que le jour se lève, elles se retirent dans leurs grottes ou du moins à l’abri de la lumière solaire qu’elles ne supportent pas. La couleur de leurs prunelles est la plupart du temps fascinante, et vire du rouge sombre au jaune d’or, tandis que leurs visages révèlent une beauté glaciale mais irrésistible, bien que leur visage exhale le charme tumultueux de la terreur. Leur langue est fendue comme celle d’un cobra, et elles s’expriment d’une voix sifflante, ce qui rend leur parler assez reconnaissable. La plupart conservent leurs jambes humaines, mais certaines, à l’instar des Lamias, dont elles sont de proches cousines, préfèrent incanter d’obscurs rituels pour remplacer celles-ci par une formidable queue de serpent, lisse et agile, qui leur permet de se mouvoir avec aisance dans toutes sortes de milieux aqueux, voire d’assaillir leurs ennemis.

MODE DE VIE

La légende veut que les Méduses soient nées de l'union d'une troupe de danseuses itinérantes qui s'étaient perdues dans les marais sombres et d'un grand serpent d'eau fort sage et doté de grands pouvoirs. Cette même légende prétend aussi qu'elles sont télépathes, habiles à lire les songes, à instiller le doute dans les pensées d'autrui et qu'un seul de leur regard pourrait pétrifier un ogre, mais tout le monde sait ce que valent les légendes... Elles chercheront préférablement les ténèbres de quelque grotte humide pour ourdir leurs plans, et, qui sait, apprécier quelque repas sanguinolent ? Contrairement aux Lamias, elles fuient la lumière du jour et sont des créatures moins mondaines. Maniant avec expertise les arcanes, elles ont également un contact privilégié avec les Dieux. Elles assument quelquefois le rôle de Sibylle contre des offrandes diverses, ou du moins sont consultées sur les affaires importantes en raison de leur profonde sagesse. Certaines n’hésitent pas à recourir à des moyens plus vicieux pour parvenir à leurs fins.

NOTE : une Méduse peut décider d’avoir une queue de serpent, mais cela doit être fait en jeu, au terme d’une quête par exemple.



Haut de Liste



Sémurien


image de la race Sémurien
Source Image

Taille moyenne : 1m à 1m30
Poids moyen : 25 à 60 kg
Catégorie de taille : P (Petite Taille)
Vision : nocturne
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Les Sémuriens sont des hybrides simiesques assez petits (les individus les plus grands excèdent rarement la taille d’un nain) à l’agilité peu commune. Bien souvent leur pelage est de couleur sombre, orné parfois de motifs plus clairs la plupart du temps en anneaux (notamment au niveau de la tête et du contour des yeux et de l’extrémité de la queue - bien qu’on trouve des Sémuriens aux poils plus clairs voire à la fourrure totalement blanche). On constate également de grandes différences morphologiques d'un individu à l'autre : certains sont pourvus d'un museau allongé semblable à celui des makis, d'autres au contraire ont un faciès plat rappelant celui des chimpanzés. Les spécialistes assurent que le nom "sémurien" englobe en réalité plusieurs races assez proches.

MODE DE VIE

Ils sont principalement issus des forêts ouest qui couvrent le continent à l’ouest de l’Epinozia. Habiles de leurs mains mais surtout réputés pour leur finesse d’esprit, il n’est pas rare de les retrouver aux divers postes d’érudits ou occuper les hautes fonctions de prêtres – car on prétend qu'ils auraient un contact privilégié avec les dieux. Ce sont des êtres fuyants la confrontation et effrayé par la violence inutile - héritage congénital des traumatismes des guerres – néanmoins certains deviennent de redoutables prêtres, capables de déchaîner la fureur des Dieux sur leurs adversaires. Ils sont assez sociables et cohabitent volontiers avec les autres races. Certains préfèrent toutefois s’isoler dans des lieux reculés pour étudier en paix et compiler d’interminables chroniques sur l’Histoire de la Chute ou rédigeant d’absurdes droits de l’Hybridité pour tenter de régir le monde chaotique auquel ils ont affaire. Toutefois, ce sont également d'excellents archers, spécialistes de l'embuscade et de la guérilla en milieu forestier. Tous les Sémuriens ne sont pas férus d'érudition.



Haut de Liste



Wullsang


image de la race Wullsang
Source Image

Taille moyenne : 1.70 m à 1.95 m
Poids moyen : 90 à 150 kg
Catégorie de taille : M (Moyenne)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Apparentés aux Wulvers et aux Rakshasas à première vue, les Wullsangs en restent néanmoins fort différents sur certains points : légèrement plus grands, ils sont aussi bien plus larges qu'eux. Leur corps est recouvert d'une courte fourrure, dont le teintes varient du gris presque blanc au gris très foncé. Tout comme leurs proches cousins à fourrure, des griffes acérées achèvent leur membres. Ils n'ont pas l'air très agiles de prime abord, mais arrivent à grimper sur les arbres, murs, ou roches en très peu de temps et sont la plupart, semblables en cela à quelque créature cauchemardesque semblant n'être pas affectée par les lois de la physique. La plupart du temps, ils se tiennent recourbés, s'aidant volontiers de leurs bras pour avancer. Quand les circonstances l'exigent, ils sont néanmoins capables de se redresser, même si cette posture leur est moins naturelle. Leurs mains n'ont pas conservé la dextérité de celles de leurs ancêtres, ils n'ont en effet que quatre doigts. Certains spécimens de cette race sont plus proches des chauve-souris que d'autres. Leur bras sont un mélange de bras humain et d'ailes de chauve-souris, assez puissantes pour les arracher au sol, même si leur vol manque souvent de grâce et reste extrêmement coûteux en énergie en raison de leur poids important. C'est en effet grâce à la soudure de leurs épaules à leurs clavicules qu'ils peuvent prendre leur envol. Pour ces différentes raisons, ils ont une ossature extrêmement solide et une force surprenante.

MODE DE VIE

Les Wullsangs sont plutôt solitaires. Leur très mauvaise vision dès les premières lueurs du jour, qui est presque une cécité totale quand le soleil est à son zénith, ce qui est compensé partiellement par leur bon odorat et les ultrasons dont ils se servent pour se repérer, et qui peuvent également servir chez certains d'entre eux à désorienter leur proie. C'est pourquoi il vivent la plupart du temps dans des endroits sombre comme des grottes ou ruines envahies. On remarque chez beaucoup un penchant certain pour la traque, et ce sont souvent d'excellents chasseurs : un esprit de meute peut les animer, et il leur arrive même de s'allier temporairement à tel ou tel Hybride dans le but d'optimiser leur survie. Leur force exceptionnelle entraîne chez eux une confiance toute compréhensible, et ce sont pour la plupart de féroces guerriers.

Note: en raison de leurs ailes atrophiées, la compétence VOL devra être débloquée en-jeu à la suite d'une quête



Haut de Liste



Skaven


image de la race Skaven
Source Image


Taille moyenne : 1m à 1m45
Poids moyen : 40 à 70 kg
Catégorie de taille : P (Petite)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Aux yeux d'un observateur moyen, les différences qui séparent deux Skavens sont superficielles. L'un aura une fourrure tachetée, l'autre un pelage blanc ou noir. Certains Skavens sont plus imposants que d'autres, quelques spécimens arborant même des cornes ou quelque mutation. Mais sous la hache d'un nain, tous couinent quand l'arme leur tranche la tête. Ce sont de proches cousins des Griskarns, qui sont des rejetons bâtards et dénués de conscience de cette forme de vie évoluée que constituent les Skavens. Néanmoins, leur parenté évidente ne les empêche pas de s’affronter dans les ténèbres de quelque grotte. Les spécimens sont plus ou moins mutés, et l’ont dit qu’ils ont une endurance naturelle contre la plupart des maladies et fléaux. Mais à vrai dire, ce n’est peut-être que la supposition hardie de quelque érudit curieux.

MODE DE VIE

Au sein de la société Skaven, la taille et la couleur de fourrure sont des traits distinctifs importants révélant le potentiel et les talents de chaque individu. Un Skaven à la fourrure blanche ou grise passera pour nettement supérieur à ses semblables car ils y voient un signe distinctif des sombres divinités qu’ils honorent, succédanés chaotiques du culte de Cyslarod, et un tel être sera aux yeux de tous détenteur une partie de sa puissance divine. Les Skavens à fourrure noire sont généralement plus grands, plus résistants et donc plus dangereux. Mais qu'en est-il des autres ? Ceux dont la fourrure va du brun au roux en passant par le beige constituent la masse des guerriers des clans, des esclaves et des biens qui soutiennent le prétendu « Empire souterrain », dont on ignore si c’est là une fable pour effrayer les enfants ou la nomination d’un lieu véritable. La plupart des Skavens tombent dans la catégorie "commun". Nés sans véritables traits distinctifs, ils sont considérés comme de simples constituants des hordes dont le seul but est de servir leurs chefs au titre de guerriers des clans ou la société au titre d'esclaves. Si la plupart vivent entre eux, et à l’abri de la lumière, il peut arriver que des Skavens s’intègrent à une société autre, et s’ils seront généralement taciturnes, il peut être bon de compter un tel être parmi ses amis.



Haut de Liste



Nâga


image de la race Nâga
Source Image

Taille moyenne : 1m60 à 1m90
Poids moyen : 65 à 110 kg
Catégorie de taille : P (Moyenne)
Vision : nocturne renforcée
Arme naturelle : frappe rapide (1D2)

DESCRIPTION

Bipèdes de naissance, les Nâgas ont la capacité de respirer sous l’eau comme sur terre, grâce à un ingénieux système de branchies et de poumons. Ils possèdent des écailles sur l’intégralité de leur corps, leur permettant de mieux glisser dans l’eau et de longs tentacules translucides qu’ils ne peuvent librement manipuler qu’au prix d’un très long entraînement, mais qui leur permet d’avoir une affinité avec les magies élémentaires. Etant des créatures des profondeurs, l’essentiel des mages sont des hydromanciens, mais rien n’oblige un Nâga à n’exploiter que l’élément de l’eau. La magie demeure leur capacité de prédilection.

Après plusieurs années, un Nâga peut choisir de changer de forme pour le restant de sa vie, il peut ainsi sacrifier ses jambes pour les changer en une nageoire de poisson, ayant une forme aléatoire entre la fourche d’une carpe, la queue d’un serpent de mer et dans certains cas, des tentacules de pieuvre. Cette métamorphose semble amoindrir sensiblement leur potentiel arcanique, mais leur octroie une force physique remarquable. Affronter un Nâga accompli dans son élément relève du suicide, même pour un guerrier aguerri.

Qu’importe sa forme, les couleurs des écailles d’un Nâga varient du vert émeraude au bleu nuit, passant par un mauve vif et parfois un jaune brillant. Cependant, ces dernières perdent leurs couleurs si l’individu s’éloigne pour trop longtemps de l’eau salée de l’océan. De plus il est improbable d’espérer rencontrer un Nâga dans un désert, ces derniers sont totalement incapable de s’y rendre, l’eau n’y est pas assez présente.

MODE DE VIE

Les Nâgas sont d'après certains érudits férus d'évolution biologique des Lamias qui décidèrent d’abandonner les marais. Ils partirent donc vers la mer mais furent chassés par les autres races vivant sur le rivage, pensant que les nouveaux arrivants étaient dangereux. Les Lamias prirent la mer et finirent par trouver un archipel inhabité. Ils s’y installèrent et changèrent doucement, s’adaptant au nouveau milieu, plus sec. Ils créèrent malheureusement une dépendance très forte à l’eau, les obligeant à boire plusieurs litres dans une journée, de se baigner plusieurs heures ou de porter un vêtement captant l’humidité ambiante. Toutes leurs vies étaient liées à la mer, de leurs nourritures à leurs lieux de loisirs. Ils oublièrent l’existence des autres races et s’émerveillèrent bien des années plus tard, dit-on, lorsqu’ils trouvaient un Hybride perdu en mer. Ils le ramenèrent et s’efforçèrent de le soigner avant de le renvoyer sur le continent. Les heureux qui les rencontrèrent revinrent toujours émerveillés par le fait que des êtres semblant si féroces puissent être aussi sages, ouverts et bienveillants. Mais ce ne sont peut-être là que des racontars...

Note : Un Nâga peut acquérir une excroissance à la place de ses jambes mais cela doit être obtenu à la suite d'une quête (Nâga lvl 3 minimum).
Ils peuvent en outre développer leurs excroissances tentaculaires qui sont naturellement atrophiées (Nâga lvl 2 minimum). En outre tous les Nâgas sont amphibiens.



Haut de Liste


Vestige - Idée Originale ©Zaar
Programmation ©Zaar 2010-2014, ©Dalziel 2015-2018
Design ©Jenna
Accueil

 

Créateur de Vestige

Zaar

Programmation

Ryry

Dalziel

Inscription

Camille

Design

Jenna

Cartographie

Dalziel

Races & Background

Camille

Bliz'Oriath

Torblad

Caste Rivira

Camille

Subumbrare

Dalziel

Terres Incultes

Torblad

Panthéon & Mort

Dalziel

Camille

Magie

Camille

odyssée, jeu de rôle en ligne médiéval fantastiqueProvidenzJeu de rôle Alandarafantastic story rpg

Annuaire des jeux en ligne gratuits - Jeux web - Jeux alternatifs
Votez pour ce site !

PBeM Rank Jeux-Web.com



Se rendre sur le portail TourDeJeuVoir les explications de cet anneau sur le site TourdeJeuVoir la liste des jeux de cet anneauPour avoir un jeu de cet anneau au hasardPour voir le jeu précédent de cet anneauPour voir le jeu suivant de cet anneau
S'Identifier